• Généalogie de la famille De GRIMALDY

     

            Avant d'aller plus loin, remarque importante concernant le prénom Marie, de Marie Marthe De GRIMALDY que l’on peut lire dans certains livres ou sur le net, beaucoup de copiage et peut de recherche ;  pour moi après vérification de son acte de naissance, de son acte de mariage, et des trois actes de naissances de ses filles il faut bien lire et écrire Anne Marthe De GRIMALDY.

    Il faudrait bien sur avoir accés à des actes notariés pour confirmer ce prénom.

     Pour trouver le mariage  de Anne Marthe De GRIMALDY je me suis ensuite rendu aux archives de Cagnes-sur-Mer des AD06 qui sont aussi disponible , puisque lors des naissances des 3 filles il est écrit que  Anne Marthe De GRIMADY est issue de Cagnes.

    Honoré De GRIMALDY   Marquis de Cagnes mari de Marguerite Roseline De VILLENEUVE
    ont eu plusieurs enfants dont

    Anne Marthe De GRIMALDY  N : 07/09/1715 Cagne-sur-Mer vue 242  D : 04/09/1787 Saint-Geniez 1MI5/0049 vue 587

     

    Dont voici la transcription de l’acte de mariage passé à Cagnes-sur-Mer (vue 48) :

    L’an 1743 et la quatrième janvier, je soussigné prieur et curé de la

    paroisse de Cagne ayant vu la dispense de Monseigneur l’évêque

    de Vence et celle de Monseigneur l’évêque de Gap qui dispensent les

    parties de deux bans et du temps prohibé, et après une puplication

    faite à la messe de paroisse par monsieur le curé de St Geniés comme il me

    compte par son certificat, et l’autre par moy et ne s’étant trouvé de

    part et d’autre ni opposition, ni empêchement, j’ay donné la bénédiction

    nuptiale à tout puissant messire noble Jean Baptiste De GOMBERT

    chevalier seigneur de St Geniés, Dromon et sa vallée, fils de fils de feu haut et

    puissant seigneur messire Jean Henry seigneur des dites places et de haute

    et puissante dame Françoise De VESVE de MERLE ses père et mère, diocèse

    dépendant de Gap d’une part ;  et Mlle Anne Marthe De GRIMALDY d’Antibes

    fille de haut et puissant seigneur messire Honnoré De GRIMALDY marquis

    de Cagne et de feue haute et puissante dame Marguerite Rossoline

    De VILLENEUVE de Trans ses père et mère d’autre part.

    Fait en présence de Monsieur le Marquis de Cagne, et

    de messire De ROUX d’ALLARIC chevalier seigneur d’Entrepierre, Mesien et Naux

    qui ….. fondé de procuration de la dite dame de St Geniés par ….. de ce mariage ;

    des parents de part et d’autres et des témoins soussignés.

     

    Elle signe GRIMALDY d’Antibe de St Genies et son mari signe St Genies de Dromon

    Grlmaldy d'Antibes de St Geniés

     

    Et pour comparaison  nous retrouvons l'acte de baptême passé le 4 février 1747 (vue 428 de St Geniez) comme parrain Jean Baptiste François De GOMBERT (chevalier seigneur de Dromon et sa vallèe) et pour marraine Anne Marthe De GRIMALDY de Cagnes.

    Grimaldy St Geniés

    C'est bien la même signature, la première étant celle de son mari, et au passage on remarquera qu'il est bien écrit Anne Marthe une nouvelle fois.

      

         Revenons à présent aux parents, c'est-à-dire à Honoré De GRIMALDY (Honoré III) mari de Marguerite Rossoline De VILLEUNEUVE de Trans, ils se seraient mariés à Tourrettes dans le Var, je me suis rendu aux AD83 qui se trouvent aussi en ligne, je n’ai rien trouvé en 1700, hélas pas de chance pour moi l’année 1701 est lacunaire.

         Le registre paroissiale de Gagnes-sur-Mer est très difficile à lire, et sur Généanet ou autres sites de généalogie visiblement pas de publication précise sur cette famille, on trouve de tout et n’importe quoi, ça fait peur, cela dit j’ai trouvé et relevé 6 enfants pour ce couple dans le registre de Cagnes-sur-Mer, et je n’ai toujours pas mis la main sur le fils Honoré que je place en dernier.

     - 1 - Louise Françoise De GRIMALDY N : 23/10/1701 vue 93 (son parrain est Charles De GRIMALDY son grand père, c'est-à-dire Charles II)

     - 2 - Charles De GRIMALDY  N : 18/11/1705 vue 140

     - 3 - Elisabeth Roseline De GRIMALDY  N : 10/04/1707 vue 151

     - 4 - Marie Gabrielle De GRIMALDY  N : 23/11/1708 vue 176 ; D : 26/07/1711 vue 202

     - 5 - Charles De GRIMALDY  N : 14/09/1713 vue 224

     - 6 - Anne Marthe De GRIMALDY N : 07/09/1715 vue 242 que nous connaissons.

     - 7 - Honoré de GRIMALDY dont tout monde en parle mais sans précision, il est peut être né ailleurs, entre 1701 et 1705, ou entre 1708 et 1713, ou bien après 1715.

     

    Petite remarque sur le patronyme De GRIMALDY qui prend un Y à la fin, ce qui est une chose normale, et qui de nos jours s’écrit tout simplement GRIMALDI tout en perdant la particule.

         Et pour ceux qui aiment les vieux livres, dont un bon nombre s'est inspiré, sans en donner les sources, sans chercher à comprendre ni aller plus loin, ce qui est fort regrettable, mais malgré tout fort interessant à lire pour l'époque, afin d'avoir une petite idée sur le sujet, voici donc quelques pages tirées du Grand Dictionnaire Historique de Louis Moréri , prêtre docteur en théologie (tome 5 de 1759).

                                         Télécharger « GRIMALDY »

       Et aussi quelques pages tirées du Recueil de Généalogie de Mr. Aubert de la Chenaye Desbois (tome 13 ou premier recueil de 1783).

                                 Télécharger « GRIMALDY bis »

       Et dans une version un peu plus moderne par De la Chenaye-Desbois et Barbier (tome 9 de 1866).

                                      Télécharger « GRIMALDY ter »

     

                                          

                   

    http://data0.eklablog.com/saint-geniez-de-dromon/mod_article5239132_1.jpg http://data0.eklablog.com/saint-geniez-de-dromon/mod_article5239132_2.jpg

    http://data0.eklablog.com/saint-geniez-de-dromon/mod_article5239132_2.pdf


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Chabert
    Vendredi 2 Septembre 2011 à 20:01

    Excellent travail - minutieux et méthodique avec toutes les explications pour comprendre cette évolution ; chapeau.

      Cette recherche permet d'apporter une nouvelle pierre à l'édifice du patrimoine local de SAINT GENIEZ ....... dommage que ce lieu de culte soit fermé.

      Faut espérer qu'avec cette "découverte" un nouvel élan va souffler dans la nef et que les cloches bientôt sonneront pour annoncer cette nouvelle.

                                                                         félicitations           

    2
    Chabert
    Mardi 4 Octobre 2011 à 10:24

    Je reviens avec plaisir sur le blog et ces recherches sur  la famille GRIMALDI permettent  de voyager.

    Le blog s'etoffe d'informations il est de plus en plus complet et on voit à travers ces recherches l'AMOUR qui était porté par nos aïeux aux terres qu'ils possédaient.

    Ces écrits témoignent que les "chaumières" étaient entre de bonnes mains......... depuis quelle courbe prenons nous à ce patrimoine ?

     

    De ci de là quelques déclarations d'intentions mais rien de concret ni suivi dans le temps ; à quand la prise de conscience et un acte FORT ? l'espoir fait vivre.

    Pourtant dans l'ombre le patrimoine reste silencieux et attend son heure avec calme et sérénité ; espérons que ce jour là est proche.

                                        

             Un grand BRAVO au réalisateur   

     

     

    3
    Chabert
    Lundi 7 Novembre 2011 à 12:23

    Pour l'instanst ce travail n'est pas connu localement ; je pense qu'en diffusant l'information d'autres familles concernées  vont peut être apporter des précisions ou documents pour compléter le blog.

      Pour nos 2 ermites est il possible d'avoir d'autres renseignements cela pourrait être intéressant à communiquer lors des visites guidées durant la période d'ouverture de la Chapelle de Dromon - merci

                                                                      

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :